Hello World!

Développement de BriXen: épisode 2

Exercice d’aujourd’hui: créer notre première application Amstrad. Rien de moins.

Tout d’abord, il est nécessaire d’installer Docker.

Ensuite, nous allons compiler le docker contenant le dernier toolchain CPTC (Crazy Piri Toolchain).

git clone git@github.com:Crazy-Piri/cptc-docker.git
cd cptc-docker
docker build -t cptc -f cptc.Dockerfile .

Actuellement, ce docker contient les outils suivants:

  • sdcc: compilateur C (et assembleur via sdasz80)
  • idsk: création d’image disk pour l’Amstrad
  • hex2bin: conversion de la sortie du compilateur vers un fichier lisible par l’Amstrad
  • nocart: conversion d’une image disque vers un fichier GX4000 / Amstrad plus
  • 2cdt: création d’un image cassette
  • Disark: convertisseur de source assembleur (rasm -> sdcc par exemple)
  • addhead: pour jouer avec les header AMSDOS d’un fichier
  • bin2c: convertisseur de fichier binaire vers un source .c
  • lzsa: compression de fichier binaire avec LZSA
  • rasm: assembleur de Roudoudou (utilisé actuellement pour convertir le player de ArkosTracker)

Je reviendrai plus en détail plus tard sur chacun de ces outils.

Une fois que le docker est compilé, le répertoire cptc-docker peut être effacé.

Ensuite, nous pouvons télécharger le template à partir duquel sera réalisé notre futur jeu.

git clone git@github.com:Crazy-Piri/cptc-template.git
cd cptc-template
./toolchain.sh
cd cptc-template
./build.sh

La commande toolchain.sh lance une session Docker dans notre environnement de developpement. Elle fonctionne sous linux et macOS. Il a donc lieu de l’adapter pour une utilisation sous Windows.

La commande build.sh crée le disque cptc-template.dsk dans lequel se trouve votre première application pour l’Amstrad CPC.

Ouvrez le fichier cptc-template.dsk dans votre émulateur préféré et lancez la commande

run"main.bin

Maintenant, comment interfacer tout cela avec Visual Studio Code ?

A suivre pour le prochain épisode dimanche prochain…

Leave a Reply